top of page

Sebastien Plisson

 

Sébastien est, dans le civil, ingénieur créateur d'application mobile et web depuis 1998, formé à l’INSA de Lyon et porté par sa passion pour le côté magique de l’informatique. En 2007, le démiurge se décide à franchir l'Atlantique avec sa famille pour rejoindre un ami de Lycée qui lance sa start up.  

Mais Sébastien est avant tout un artiste. En France, il a commencé à Lyon-Villeurbanne par le chant lyrique et la variété en prenant des cours de chant et en chantant dans diverses manifestations et spectacles de l'ACCAS (Association Comédiens Chanteurs et Artistes du Spectacle), notamment dans des comédies musicales (Starmania, Notre Dame de Paris), des opérettes, de petits récitals de lyrique, un ensemble vocal. Le théâtre a rapidement complété le tableau : il a alors joué dans des pièces de boulevard de la même association, représentées dans le petit théâtre de l’ACCAS, dans des restaurants, des évènements associatifs. Il interprète également le garde dans l’Antigone d'Anouilh. Sébastien prend un vrai plaisir à donner vie à un personnage, à l’incarner au sens strict du terme, sur scène mais avoue que la difficulté réside pour lui dans la mémorisation du texte (on me souffle dans l’oreillette qu’il était pourtant parmi les premiers à connaître son texte pour La Nuit est aussi un soleil)

A son arrivée en Californie, il a poursuivi par des cours de performance en chant, toujours en lyrique et variété, au City College de San Mateo.

Finalement il a franchi le pas et a rejoint la D-Boussole pour la saison 2011-12 : ses premiers pas sur scène feront de lui Redon dans La nuit est aussi un soleil (Sébastien ne peut évoquer sans sourire ce morceau de bravoure lors duquel il évoque son amour pour le travesti brésilien en étreignant l’une des bottes roses de son aimé). Il participe aussi volontiers à l'improvisation – il est notre maître ès impro rimée - et au café-théâtre organisé chaque mois au Blush ! où il a joué l'audition de théâtre et Télé-magouille des Inconnus et où il s’est illustré dans une impro rimée sur l’astrologie qui reste aujourd’hui l’un de ses moments préférés.  

« J’ai pris un grand plaisir à jouer. Dans la compagnie j'ai aussi trouvé une famille théâtrale extraordinaire ! »

Répertoire à la D-Boussole: La nuit est aussi un soleil, Pièces mortelles, Les pas perdus, Sous les yeux des femmes garde-côtes.

bottom of page